La Gestion des carrières, un levier stratégique du management des RH

Publié le par danielus.over-blog.com

 

barak-motivated.jpgPour  assurer sa croissance, l'entreprise en tant qu'organisation, se transforme  en fonction des décisions internes et des pressions de l'environnement. La flexibilité de son personnel dépend en grande partie de son aptitude à choisir les hommes, à les préparer à de nouvelles fonctions, à les affecter en tenant compte de leurs aspirations et de leurs capacités potentielles. Par ailleurs les mentalités vis-à-vis de l'autorité et du travail changent. Le travail n'est plus seulement source de salaire, mais il doit apporter développement et enrichissement personnels.  L'autorité quant à elle, ne peut plus être considérée comme liée seulement à la position hiérarchique. Elle est de plus en plus fondée sur la compétence.

 Alors qu'est ce que la gestion du potentiel humain et le pilotage des carrières?

 

 

1.           Définition

 

La définition classique de la gestion des carrières est l'ensemble de règles de gestion permettant d'organiser la progression verticale et horizontale. Plus globalement, il s'agit de la mobilité.

Mais comme nous sommes maintenant dans une philosophie d'entreprises de plus en plus plates, avec moins de niveaux hiérarchiques, la gestion des carrières renvoie d’avantage au développement de compétences.

Ceci permet aux salariés, tout en continuant d'occuper le même emploi, d'avoir plus de responsabilité, plus d'autonomie et bénéficier de formation complémentaire.

 

La gestion du potentiel et le pilotage des carrières de l'entreprise visent à atteindre le meilleur  équilibre possible entre les besoins en hommes des structures, les attentes à l'égard du travail et les potentiels et aspirations des personnels. Il consiste en :

 

 

-          l'adaptation du personnel ;

-          la flexibilité humaine ;

-          le développement du potentiel humain ;

-          l'amélioration du climat social ;

-          l'amélioration de la productivité.

 

Aujourd'hui, la notion de gestion des carrières pour un titulaire d'emploi s'effectue en termes d'employabilité. Cela s'accompagne d'une évolution en termes de rémunération. Ainsi, dans les structures où cette philosophie est assez poussée, on peut trouver, par exemple, un collaborateur qui est mieux rémunéré que son directeur vu ses compétences ou encore l'expertise dont il fait preuve. Il dispose alors d'un salaire d'expert plus un salaire de manager.

 

2.     L’organisation de la gestion des carrières

 

Elle dépend de l'effectif et de l'organisation. Quand c'est une grande unité, on peut raisonner la gestion de compétences.

A ce niveau, il existe des outils appropriés, notamment la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Celle-ci s'effectue à travers la définition des emplois de l'entreprise, les compétences requises et leur classification permettant ainsi l'élaboration d'une cartographie des emplois.
De sorte que les responsables des ressources humaines disposent d'un canevas déterminant les emplois souhaitables en amont d'un poste et les emplois en aval.

Il s'agit de trouver un cheminement des personnes qui, au fur et à mesure qu'elles développeront leurs compétences, pourront être préparées à assumer plus de responsabilités et à être mieux rémunérées.

 

3.                Cet exercice nécessite-t-il une expertise particulière?

 

Non, pas particulièrement. Si la DRH est bien organisée et dispose d'une bonne nomenclature d'emploi, de fiches d'emploi bien rédigées, elle peut faire sa cartographie des emplois.

Ce repère lui permet de concilier entre sa politique et les besoins de ses employés. Une fois que cette cartographie est établie, la DRH peut effectuer l'estimation prévisionnelle des effectifs.

 

Cela dépend aussi des statistiques dont elle dispose en matière de mouvement sur les postes, des départs, ou encore du volume d'activités.

 

A partir de là, l'entreprise peut faire des plans de mobilité et de recrutement.

 

4.           Le plan de développement global des ressources humaines:

 

Un plan de développement global des ressources humaines vise à connaître, puis à planifier pour agir. Il comporte normalement les deux phases suivantes :

 

-          mise en œuvre d'un programme d'appréciation des collaborateurs;

-          élaboration du plan de développement des carrières.

 

a/ l'appréciation des salariés :

 

L'appréciation est un jugement porté par un supérieur hiérarchique ou des collègues de travail sur le comportement d'un individu dans l'exercice de ses fonctions. Le jugement pouvant s'exprimer par :

 

-          une notation dans le cadre d'un système conçu à cet effet ;

-          un inventaire des points forts et des points faibles par rapport à la fonction exercée ;

-          un bilan professionnel par rapport aux objectifs de la période précédant l'entretien.

 

L'entretien d'appréciation doit viser les objectifs suivants :

-          fournir une information pour décider d'une promotion, d'une mutation,  d'une réorientation ou d'une séparation ou d’une formation ;

-          servir de base à la décision d'augmentation de salaire, lorsque la politique salariale prévoit des rémunérations différentes pour des performances différentes ;

-          inventorier les points forts et les points faibles et juger  les corrections à apporter (le cas de la formation ci-dessus évoquée) ;

-          favoriser la meilleure connaissance des individus et préciser les opinions sur les individus et  ce que l'on attend d'eux.

 

Les facteurs appréciés sont en général les suivants : qualité de travail, sens de planification, sens de l'organisation, sens du contrôle, jugement, leadership,  esprit de décision, motivation, communication écrite, communication orale, esprit d'initiative…

Les degrés d'évaluation : insuffisant, passable, bon, très bon, excellent.

 

b/ le plan de développement des ressources humaines :

 

Il vise à organiser et coordonner, au plan des hommes, la nécessaire évolution de l'organisation et des carrières.

 

L'approche prospective s'opère à deux niveaux :

1)     au niveau globale, la gestion prévisionnelle du personnel projette à long et moyen terme les besoins et les ressources globales en personnel en fonction des orientations stratégiques. Il s’agit d’une étude anonyme qui concerne la  projection des postes ;

2)     au niveau de l'évolution des carrières individuelles, le plan de développement organise l'affectation de chaque salarié, à court et à moyen terme, en tenant compte des résultats de l'appréciation et des souhaits individuels. Les conclusions sont personnalisées : il s'agit cette fois d'affecter des individus nommément désignés dans des postes.

Le plan de développement constitue donc un système cohérent qui, face aux besoins exprimés par les études prévisionnelles, vise à préciser et organiser les flux de mobilités internes, à organiser la mobilité externes et les appels à l'extérieur.

5.     Les problèmes qui peuvent se poser si ces outils ne sont pas bien ficelés

 

On rencontre généralement deux cas de figure :

!   le cas de l'entreprise qui n'a pas la possibilité de faire progresser tout le monde en raison de son organigramme, de sa taille, de son équipe... alors que ses salariés sont demandeurs d'évolution verticale.

Là, il est important de développer en interne le concept d'organisation apprenante, c'est à dire que l'entreprise passe avec ses salariés le marché suivant : je ne peux pas tous vous promouvoir à des postes de direction mais en échange, j'élargis vos responsabilités, je vous délègue plus, vous avez l'occasion de travailler sur des projets diversifiés, je vous forme et vous êtes par conséquent mieux rémunérés.

 

!   le cas de l'entreprise qui a les outils pour mettre en œuvre une GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences).

Le risque, c'est d'avoir de bons outils sur le papier mais inopérants en réalité parce que non accompagnés d'un management global adéquat : un encadrement qui joue un vrai rôle de développeur, système d'appréciation crédible et efficace.

Aussi, les outils en amont doivent-ils bien tenir la route. Il faut notamment que les emplois soient bien décrits, que la classification soit pertinente, que l'appréciation des performances soit régulière et efficace ou encore bien connaître sa pyramide des âges.

 

Conclusion :

Le programme de développement du potentiel est un outil fondamental dans la gestion des ressources humaines. La qualité des résultats auxquels il conduit permet à la fonction de personnel, souvent marginalisée dans sa participation à la direction générale de l'entreprise, d'atteindre une réelle crédibilité. Cependant, la mise en place de ce programme nécessite une information du personnel et une explication claire de la logique du système ainsi que les différentes procédures mises en place. Donc une totale transparence est nécessaire pour assurer crédibilité et adhésion.

Commenter cet article

LOUNIEMO 29/08/2016 12:59

Bonjour!
Je suis détentrice d'une Licence Professionnelle en Gestion des Ressources Humaines, en vue de rédiger mon mémoire dont le thème est: la Pratique de la Gestion des Carrières dans une organisation publique: Cas de la Mairie Centrale. En effet,Si seulement je pourrais compter sur votre aide, cela m'aiderais vraiment.Merci d'avance

SEDOU LEON 25/05/2016 19:20

Bjr a tous.jai fait une licence en gestion des ressources humaines et actuellement je suis dans une entreprise de production prefabrique;on me demande de faire une proposition d'un plan de carriere.svp aider moi avec une proposition.merci la famille

Raymond 30/03/2016 16:11

Je suis étudiant en gestion des ressources humaines en cycle licence. J'ai choisi comme terme : " Gestion des carrières : cas des employés victimes ou frappés d'inaptitude ou d'invalidité" aidez moi par vos connaissances afin que je puisse rédiger mon mémoire . D'avance merci

annieannita 21/10/2015 13:27

j'ai besion d'aide pour preparer mon memoire en licence professionnel. j'ai choisi comme theme la gestion des carrieres.merci d'avance

talla 09/09/2015 12:16

je suis etudiant en gestion des ressources humaines en cycle master et j'aimerais bien travailler sur la gestion des carrieres.pouvez vous svp me donner des indications de lecture pour approfondir mes connaissances? MERCI

Grace 17/06/2016 10:29

Je suis étudiante en master 2 en gestion des ressources humaines et aimerais avoir une idée sur la gestion prévisionnelle des carrières, merci.